[Poitiers] Camelots publisexistes VS consomm'actrices

Publié le par Pavillon Noir

C'est vous qui le dites - La Poitevine des Cordeliers n'est pas superficielle

 

Deux Poitevines s'énervent contre l'image des publicités du centre commercial les Cordeliers, qu'elles trouvent rétrograde et dégradante.

 

Ariane Alberghini et Cléo Sterin sont Poitevines et clientes du centre commercial les Cordeliers à Poitiers. Mais des clientes agacées et elles le font savoir. « Nous souhaitons vous faire part de notre mécontentement concernant les affiches de communication utilisées par le centre commercial. En effet, la représentation qui y est faite des femmes est rétrograde et dégradante. Ces affiches véhiculent l'image traditionnelle d'une femme superficielle, dépensière, inactive et vivant aux crochets de son mari (cf. « Oublie-moi, je te transforme en rikiki » pour la Saint-Valentin, NDLR).

Nous ne comprenons pas qu'au XXI siècle, les responsables d'un centre commercial aussi fréquenté ne trouvent comme outil publicitaire que le rabaissement de la femme. La clientèle des Cordeliers est-elle exclusivement féminine? Comment expliquer que seules les femmes soient représentées sur les publicités?

Le shopping devient une caractéristique intrinsèque, un trait de caractère des femmes, et suivre la mode une question de vie ou de mort. Les responsables du centre pensent-ils que les femmes poitevines aient échappé au progrès et se réduisent à cette image de la « Poitevine des Cordeliers »?

 

800x600_62032.jpgLes publicités représentent les « Poitevines des Cordeliers » que nos deux lectrices jugent plutôt futiles.

 

"Un modèle féminin dégradant"

 

Pour nombre de femmes ? heureusement ? le quotidien ne se résume pas à « filer aux Cordeliers » et leur préoccupation principale n'est pas d'acheter le vêtement dernier cri. Pour toutes ces femmes, traverser ce centre commercial quotidiennement et se voir marteler ce modèle féminin dégradant peut se transformer en enfer.

Quand cessera-t-on d'assigner la femme à la cuisine et dans les magasins? Combien d'années ou de siècles faudra-t-il encore pour que la femme soit considérée comme un être à part entière, libre et indépendant? »

 

Leur presse (centre-presse.fr) - 23/03/2011

 

Il semblerait que la communication d'Aliénor Consultants en agace quelques unEs...

Pub-fete-des-peres-detournee"Crève pourriture patriarcale !"

Publié dans Questions de Genres

Commenter cet article