Liberté pour Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov ! (communiqué)

Publié le par Pavillon Noir

Le 28 juillet 2010 plus de 200 personnes, jeunes antifascistes et anarchistes, ont mené une manifestation spontanée devant la mairie de Khimki (banlieue nord de Moscou), pour la défense de la forêt de cette ville qui a été abattue au profit du grand business. L’action, lors de laquelle plusieurs vitres ont été brisées, a trouvé un large écho. De leur côté, les autorités y ont répondu par des répressions. Au lendemain de l’action deux militants des mouvements sociaux connus, Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov, ont été arrêtés. Ils sont menacés de 7 ans de prison pour vandalisme bien qu’il n’y ait pas de preuves de leur complicité à des actes illégaux. D’autres militants, principalement des antifascistes, subissent des poursuites policières.

Les autorités, par peur d’une vague montante des protestations contre la déforestation, ont enfin reculé en exprimant la volonté de réviser le projet de l’autoroute. Mais il n’y a pas lieu de crier victoire. Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov sont toujours en prison sans droit, pris en otage par les autorités.

La Fédération anarchiste condamne la répression de l'État russe à l’encontre des militants écologistes et sociaux. Nous demandons la libération immédiate et inconditionnelle d’Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov, ainsi que l’arrêt de toute intimidation envers les militants de l’opposition en Russie.

 

 

La Fédération Anarchiste

Publié dans L'Internationale

Commenter cet article